Qu'est-ce que l'ostéodouce

L’ostéodouce se pratique sur le corps énergétique.
Chaque partie de notre corps est à la fois physique et énergétique.
La partie énergétique soutient la partie physique.
Il faut arriver à se connecter à la forme énergétique d’un os ou d'un organe, pour avoir une idée de son état, harmonieux ou en lésion.
La partie physique suit la partie énergétique, dés que l’un est en place l’autre suit.
Une vertèbre déplacée, l’est de quelques millimètres. Au niveau énergétique le déplacement sera d’une beaucoup plus grande amplitude.
L’aspect du mouvement est beaucoup plus ample du côté énergétique.
Ce détail donne une grande capacité d’introspection du corps, c’est comme un microscope, cela permet des diagnostics très précis.

L’Ostéodouce est à classer parmi les techniques manuelles au même titre que l’ostéopathie, la chiropraxie, les rebouteux, et toutes autres méthodes où les mains sont les seuls outils.

L’Ostéodouce a pour point de départ l’Ostéopathie.

Je dirais simplement que j’applique une grande part des principes de l’Ostéopathie, essentiellement :

        le mouvement c’est la vie, le mouvement primordial.

 

Le niveau de la trame énergétique :


Cette trame pourrait se comparer au plan d’une maison. Le plan est parfait, mais si le constructeur fait des erreurs, la maison ne ressemblera plus tout à fait au plan.

Le plan, lui, reste parfait. Si quelqu’un veut réparer les erreurs, il aura pour référence le plan.

Dans le corps, on retrouve cette analogie, la trame, quoi qu’il arrive, reste parfaite. Le corps physique peut s’écarter de la trame, elle n’en reste pas moins parfaite et sert ainsi de référence pour le retour à la normale.
On prend conscience de cette trame par le fait que lorsque l’on est connecté à l’énergie d’un os déplacé, d'un organe malade, on va le sentir chercher à revenir à sa place de lui-même. Il connaît sa place, il a sa propre référence.
Donc quand il y a lésion, quelque chose dans le corps résiste à ce retour à l’harmonie.
Comment appeler cette résistance, Karma ? concepts ? illusion ? croyances ? ignorance ?

 

Je n’ai pas encore bien compris ce qui empêche le corps physique de rejoindre cet aspect parfait dont il est porteur, dont il est imprégné.
Ce qui veut dire que ce que nous percevons avec nos 5 sens est une réalité de surface, un handicapé, un mongolien, un traumatisé grave, tétraplégique ou autre sont dans un état de dysharmonie de surface, au plus profond ils sont parfaits.

Ce qui les maintient dans cet état est une rupture de communication avec leur partie la plus profonde.


L’ostéodouce permet de faire appel à cette partie profonde et parfaite pour restaurer ce qui ne va pas, cependant, le chemin de vie du patient ne permet pas toujours cette restauration, il doit y avoir quelque chose à apprendre à travers le problème vécu par la personne. Nous ne pouvons pas agir sur le destin de la personne.
 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© 2017 - Christhie énergie SARL / Siret N° : 881 093 256 00017 - RCS de Metz / APE : 8690 F

Appel

Email